Avec l’aide d’Intel, la 5G se dirige vers un déploiement en 2020

Pour aider à atteindre cet objectif ambitieux, Intel annonce l’Intel® 5G Mobile Trial Platform, première plateforme d’essai à répondre aux futurs standards NR

J’ai rejoint Intel à la fin des années 90. À cette époque-là, le simple fait de pouvoir appeler de n’importe quel endroit avec mon téléphone portable m’émerveillait. J’étais libérée de ma ligne fixe ! Cette innovation avait changé ma façon de communiquer avec mes amis et ma famille, dont certains vivent au bout du monde.

 

Comment ne pas sourire devant l’innocence de cette époque ? Les choses semblaient tellement plus simples… Aujourd’hui, moins de 20 ans plus tard, nous nous promenons quotidiennement avec des smartphones qui peuvent bénéficier de performances équivalentes à celles d’une supercalculateur grâce à leur connexion au cloud. Et l’innovation ne fait qu’accélérer : la 5G, prochaine génération sans-fil, arrive rapidement et nous donne un aperçu d’un monde où nos vies seront rendues plus simples par les nouveaux usages technologiques.

 

Nous avançons vers la 5G à une vitesse incroyable. Au moment où vous lisez ces mots, nous sommes sur le point d’accomplir la première étape majeure dans l’émergence de la 5G New Radio (NR), un standard qui sera à la base de la 5G comme le LTE a pu l’être pour la 4G. C’est en effet en décembre que le standard 5G New Radio non-autonome sera finalisé, ce qui permettra d’accélérer les essais commerciaux et les déploiements 5G lors du développement de sa version finale autonome. Il s’agit d’une avancée majeure pour la 5G, qui aura un effet catalyseur pour de nombreux services et technologies.

 

L’époque où nous devions attendre durant 12 à 18 mois que soient testées les dernières spécifications d’une puce est désormais révolue. Les chercheurs et les ingénieurs aujourd’hui passés à un prototypage rapide. Et à la base de la plupart de leurs essais se trouve l’Intel® 5G Mobile Trial Platform (MTP). Je suis donc ravie de pouvoir annoncer aujourd’hui que notre plateforme Intel 5G MTP supportera le nouveau standard NR non-autonome dès que celui-ci sera disponible pour test, au quatrième trimestre de cette année. Il s’agit d’une première.

 

Une fois les spécifications de la NR non-autonome finalisées, Intel sera prêt à travailler avec les équipementiers du secteur des télécommunications pour assurer le fonctionnement du réseau avec ce premier standard NR, tant au niveau des infrastructures que des équipements. Nous allons également collaborer avec les opérateurs pour faire sortir la NR non-autonome des laboratoires et mettre en place des essais en environnement réel. Ce rythme soutenu de développement permettra d’aider le secteur des télécoms à atteindre les objectifs ambitieux qu’il s’est fixé et à déployer des services commerciaux 5G d’ici 2020.

 

Afin d’accélérer le développement 5G, la plateforme Intel® 5G MTP est propulsée par des FPGA Intel® et des processeurs Intel® Core™ haute-performance. Ceux-ci permettent aux équipementiers de tester rapidement l’interopérabilité avec les terminaux, aux opérateurs d’accélérer l’adaptation de leur plateforme à des situations réelles et aux concepteurs de standards de collecter plus vite les données nécessaires à la conception des spécifications finales.

 

Après l’annonce de l’Intel® 5G Mobile Trial Platform lors du MWC de 2016, nous avons pu collaborer avec des leaders du secteur des télécoms tels qu’Ericsson* ou Nokia*, et avons participé à des essais d’opérateurs tels qu’AT&T*, Korea Telecom*, NTT Docomo* et Verizon*.

 

Mais le travail est loin d’être terminé. Nous allons poursuivre les tests et continuer d’innover pour créer un standard 5G NR pleinement autonome, attendu pour la fin 2018.

 

Nous devons toutefois nous rappeler que la 5G va au-delà des seules technologies sans-fil. Pour qu’elle devienne une réalité, une transformation profonde du réseau doit s’opérer. Il nous faut remplacer les équipements statiques à fonction fixe par un réseau virtualisé à définition logicielle, un travail qui est heureusement déjà en cours. Selon les grands acteurs du secteur, les infrastructures devraient atteindre les 50 % de virtualisation1, offrant des avantages importants en termes de coûts de fonctionnement et de délais d’innovation et de déploiement.

 

La 5G ne pourra devenir une réalité que si le réseau, le cloud et le terminal sont réunis dans une solution 5G puissante et complète. La position d’Intel à cet égard est unique : nous sommes en capacité de proposer des solutions pour chacun de ces domaines.

 

La mise-en-œuvre de la 5G ne sera pas un sprint. Ce sera un marathon. Dans quelques années, lorsque nos voitures se conduiront seules et que nos maisons connectées nous simplifieront la vie, nous regarderons probablement l’époque où nos smartphones et leurs applications changeaient le monde avec une pointe de nostalgie. Mais nul doute qu’une nouvelle innovation technologique sera alors sur le point de transformer à nouveau nos existences.