Intel annonce les vainqueurs du concours Kaggle de détection du cancer de l’utérus, organisé par Intel & MobileODT pour mieux combattre la maladie

Intel Corporation a dévoilé les vainqueurs du concours Kaggle de détection du cancer de l’utérus organisé par Intel & MobileODT, qui exploite l’intelligence artificielle pour améliorer la précision et la fiabilité dans la détection du cancer du col de l’utérus. Ce concours annoncé en mars dernier a permis à plus de 1000 participants, issus de 800 équipes de data scientists, de développer un algorithme permettant d’identifier le type de col d’une femme en se basant sur l’imagerie médicale. Cette identification peut prévenir les traitements inefficaces et offre des références claires aux professionnels pour les cas nécessitant des traitements avancés.

Ce concours se situe dans la droite ligne de la stratégie d’Intel. L’entreprise vise à créer une intelligence artificielle de pointe en donnant accès à des outils de développement et d’entraînement IA à un grand nombre de développeurs grâce à l’Intel® Nervana™ AI Academy.

Dossier de presse : Intel et l’intelligence artificielle

Le premier prix a été attribué à une équipe lituanienne composée d’Ignas Namajunas, Jonas Bialopetravičius et Darius Barušauskas, qui se partageront un prix de 50 000 dollars. La seconde place revient à Indrayana Rustandi, de New-York, qui obtient 20 000 dollars, et la troisième place, avec un prix de 10 000 dollars, a été obtenue par une équipe composée de Gilberto Titericz Jr., de San Francisco, Russ Wolfinger, de Cary, Caroline du Nord, Xulei Yang, de Singapour, et Joseph Chui, de Philadelphie. Le Brésilien Luis Andre Dutra E Silva a quant à lui obtenu le prix spécial d’utilisation des outils Intel, d’un montant de 20 000 dollars.

« La capacité des développeurs à créer des solutions adaptées aux problèmes qui touchent le monde réel – à l’aide d’outils matériels et logiciels IA basés sur les architectures Intel® – est pour nous un encouragement et une inspiration », déclare Doug Fisher, vice-président et directeur général du Software and Services Group d’Intel. « Dans le cas qui nous occupe ici, l’IA peut aider les professionnels de la santé à mieux comprendre les structures uniques de chaque patiente, afin de permettre un diagnostic correct et d’établir un traitement adapté. Félicitations aux développeurs qui ont donné de leur temps et de leurs talents pour résoudre ce problème capital ! Intel est engagé dans la conception de solutions IA adaptées aux enjeux actuels. Nous nous appuyons sur la communauté des développeurs en favorisant l’accessibilité des outils et de l’entraînement IA grâce à l’Intel Nervana AI Academy. »

Les participants ont utilisé des images capturées par le système EVA (Enhanced Visual Assessment) de MobileODT et classées par le professeur de médecine Albert Singer pour écrire un algorithme aussi précis que possible permettant de détecter le type de col et de contribuer au traitement. Les algorithmes vainqueurs seront optimisés et testés en interne par MobileODT, intégrés au système EVA, et utilisés par des professionnels de santé dans le monde entier afin de détecter les types de cols de l’utérus et permettre la détermination du traitement en temps réel.

Pour les vainqueurs de la compétition, celle-ci était l’occasion d’utiliser les nouvelles techniques innovantes de l’intelligence artificielle en conjonction avec les connaissances humaines pour répondre à un enjeu majeur dans le monde médical.

Intel a la conviction que l’IA sera au centre de la prochaine grande vague informatique, transformant le travail des entreprises et la vie des êtres humains. Intel doit pouvoir offrir des solutions qui créent, utilisent et analysent les grandes quantités de données générées chaque minute – c’est son rôle de data company. Nous avons l’opportunité de rendre l’IA accessible à chaque secteur, et travaillons d’arrache-pied pour atteindre cet objectif en y consacrant des ressources venues de toute l’entreprise.